Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le truc en plus: SEP
  • : Je ne me considère pas comme une malade. Mais plutôt, comme une femme dynamique avec un truc en plus, la sclérose en plaques.
  • Contact

Merci de votre visite

Il y a    personne(s) sur ce blog


Vous êtes 
à avoir déjà visité mon blog
 


Pour me contacter

              ICI

Livre d'Or

                    
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 09:15

Semaine difficile physiquement.

 

Après avoir connue deux semaines de fortes douleurs dans les jambes, en juin, j'ai vécu une nouveauté.


Mercredi 09.07.2014, bien avant la piqûre, je suis tombée pour cause d'une "perte d'équilibre". Ca réveille de si bon matin.

 

L'injection s'est bien passée, même s'il a fallu un peu de temps pour me remettre de mes émotions et avoir le corps un minimum stabilisé, histoire de ne pas me piqûrer n'importe où.

 

Etrangement, mon corps était attiré par le sol, côté droit. Même assise, je penchais.

 

Plus tard que d'habitude, je suis partie au travail, comme une grande. La fatigue était pesante et un peu fébrile!

 

On m'a dit: "Tu dois arrêter de boire au réveil, ça ne te réussi pas."

Biensûre sur le ton de la rigolade, car ils savent tous avec quoi je vis. Je rigolais aussi, mais je ne me rendais pas compte que je titubais.

 

Dans l'après-midi, c'est parti aussi vite que comme c'est venu.

 

Aujourd'hui 11.07.2014, autre événement que je devrais aussi signaler à mon neurologue, c'est la spasticité dans la jambe droite.

 

Un peu trop d'évenement bizarre à mon goût.

Je vais laisser passer une semaine et voir la suite.

De toute manière, mon neurologue compte sur moi pour que j'aille le trouver en août. :-)

Published by Rester-Zen - dans Mon expérience SEP
commenter cet article

commentaires

Mel 19/07/2014 10:19


coucou :)


il m'est arrivé ce même type de problème il y a quelques mois. j'étais inquiète... et c'est reparti au bout de plusieurs jours.


j'étais allée au service neuro, pensant que c'etait une poussée.. non un symptôme.


la chaleur nous fatigue bcp.


Bisou je pense à toi


COMBAT

Rester-Zen 21/07/2014 07:50



J'ai téléphoné au neurologue, et me dit qu'il n'y a pas lieu de s'affoler. Il pense que ce n'est pas une poussée. Comme tu dit un symptôme.


 


Bisous et grosse pensée à toi aussi Miss.


 


:-) Keep smiling